Exposition : Matières et couleurs

Laurent Timbert : Peintre Orléanais, il multiplie depuis plus de 10 ans les expositions et les récompenses pour un travail très personnel entre réalisme et imaginaire. Ombres et lumières … où la magie d’une nature qui se pare de rêves pour mieux sublimer le réel, agitée, mouvementée, paisible ou encore obscure, des petits mondes imaginaires où l’espace et le vide l’emportent sur des horizons lointains.
Dominique Morin et Claude Bouleau : Venus du marais poitevin, ces deux artistes jouent avec la terre sous toutes ses formes. Tantôt sculptures, tantôt objets décoratifs ou usuels, Ils nous font entrer dans leur monde imaginaire, rempli de poésie et d’une part d’enfance. L’utilisation de la technique de cuisson dite du « Raku » donne à chaque pièce la singularité d’œuvre unique.
Peinture : Laurent Timbert
Sculture : Dominique Morin
Céramique : Claude Bouleau

Exposition : Interieur / Exterieur



Avec les œuvres de Nicolas Crozier. « La forme d’art que je pratique consiste à puiser dans ce que tout un chacun ne voit pas, à garder ce que tout un chacun ne garde pas et à détourner ces objets, par essence sans valeur, à les utiliser pour ensuite leur redonner une vie nouvelle.
L’intérieur lui, sera habité par Catou sculpteuse. « Je me définis comme « sculpteuse de l’invisible ».
Je matérialise l’invisible en 3D, révélant aux yeux du commun des mortels ce qu’ils oublient, ont oublié de percevoir : des mondes merveilleux aux simples éphémères et instantanés de la vie ordinaire.
Ces « révélations » prennent la forme de sculptures, principalement figuratives.
Pour le vernissage, le 28 à partir de 18h30, les sculptures prendront vie grâce à la magie de la danse. Christine Desfeuillet dévoilera les œuvres au gré d’une chorégraphie originale qui vous emmènera du dedans au dehors, de l’intérieur à l’extérieur. 

Concert de flûte indienne (bansuri)



Pour le premier concert de l’année 2013, « le Grand loin » accueille le musicien Manuel Hermia, dans un registre un peu surprenant. En effet, ce saxophoniste de jazz, que l’on a pu entendre entre autres au festival jazz d’Orléans, nous revient avec une musique beaucoup plus apaisante, spirituelle et méditative. En solo, avec une flûte Indienne (le bansuri) il nous entraînera dans des sonorités venues d’Inde mais aussi du Maroc, de Chine ou même du Liban : un mélange riche de ses découvertes et de ses rencontres tant artistiques qu’humaines. Il vient nous présenter son dernier CD « Le Murmure de l’Orient » (vol II)